29 avril 2011

Goodbye, Mr Carell

Magnifique. Après deux épisodes très frustrants - on s'en tape, de Will Ferrell ! -, le créateur Greg Daniels revient - son dernier scénar' en solo remontant à 2007 - pour signer l'un des meilleurs opus de la série, combinant avec talent humour et beaucoup, beaucoup d'émotions. Si seulement on pouvait s'arrêter là...   
Posté par Brundle à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2011

I prefer the term "hommage"

Brillant épisode de Community jeudi dernier, tout en introspection et émotions. Pas l'un des plus drôles, mais clairement l'un des plus forts. Pas de quoi encore pardonner les storylines de Pierce et Chang de cette saison, mais définitivement de quoi justifier son renouvellement pour l'année prochaine. NBC possède sans doutes la meilleure comédie de la télé US, servie par une écriture intelligente et d'une créativité débordante.  
Posté par Brundle à 16:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 octobre 2010

Alea jacta est

Ce soir, le meilleur nouveau drama de l'année 2010 achève sa première saison. Et c'est sur AMC, juste avant le meilleur drama de ces quatre dernières années.
Posté par Brundle à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2010

SNL : Another New Kid in the Block

Du sang frais fait définitivement du bien à l'émission ; surtout quand il a du talent. Et samedi dernier, c'est le jeune Jay Pharoah qui nous a livré une excellente imitation de Denzel Washington. Surplantant celle de Will Smith de la semaine dernière, SNL nous offre un sketch hilarant. Et ça faisait très longtemps ; Pour un aperçu de l'étendue du répertoire du bonhomme, c'est par là. Et oui, le show a trouvé son nouveau Obama.
Posté par Brundle à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2010

Epoustouflant

Ca y est, Breaking Bad nous a enfin offert un season finale entièrement jouissif, clôturant une saison quasi parfaite. Peut-être la meilleure série de l'année.
Posté par Brundle à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2010

Ce soir

Avant-dernier épisode de la première saison de Community sur NBC. Ou la mise en place d'un final plein de promesses, et accessoirement le défi de surpasser le niveau de génie de la semaine passée, quintessence d'une écriture de haute volée servie pas des acteurs parfaits. Clairement la meilleure nouveauté de l'année.
Posté par Brundle à 13:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 novembre 2009

Pretty Betty

La presse US s'en est fait écho depuis, January Jones était vraiment mauvaise dans le dernier Saturday Night Live. OK, le matériau de base était particulièrement mauvais (le sketch scato sur le tournage de Fenêtre sur Cour, pathétique), mais la belle semble n'avoir fait aucun effort. Balançant son texte avec molesse, pouffant de rire les 3/4 du temps, elle était à côté de la plaque. Si l'émission n'a, depuis quelques années, d'intérêt qu'en périodes électorales, elle reste généralement regardable. Samedi soir, ce ne fut même pas le... [Lire la suite]
Posté par Brundle à 01:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2009

Focus

Vendredi soir, j'ai enfin eu la claque télévisuelle que j'attendais... Et c'était trop bien.
Posté par Brundle à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2009

A suivre...

Aucun post depuis février, la faute à un petit séjour à l’étranger, aux sessions de rattrapage consécutives, mais aussi à un certain manque de motivation ; des inédits assez routiniers, souvent agréables mais dénués la plupart du temps du caractère addcitif des débuts. Jusqu’à l’arrivée d’un épisode, inattendu, marquant, et ce pour différentes raisons, qui donne enfin envie d’écrire à propos de la série en question. Et plutôt en bien. Attention, spoilers… Dollhouse 1x09 Spy in the House of Love On a beau... [Lire la suite]
Posté par Brundle à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2008

Super-Heroes Movie

17. C'est le nombre de fois que j'aurais visionné Dr Horrible Sing-Along Blog, depuis mon retour de vacances le week-end dernier. Et je ne m'en lasse toujours pas. Une fois encore, Joss s'impose comme un précurseur, de par la forme employée, mais avant tout comme un auteur à part entière. Les quarante minutes de sa trop courte comédie musicale sont un moment de pur bonheur, qui me font réaliser ô combien il a manqué au paysage audiovisuel américain, et confirment l'indiscutablité de ses talents d'auteur-compositeur. Et ce même si... [Lire la suite]
Posté par Brundle à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]